La politique française envers les Roms est toujours effarante

Durant la présidence Sarkozy, les Roms ne se sentaient pas chez eux en France. La gauche a beaucoup critiqué cette politique d’expulsion. Aujourd’hui, la gauche est au gouvernement. Et les Roms ne se sentent toujours pas chez eux. Un nouveau Ministre de l’Intérieur, mais pas de nouvelle politique: le 14 Août, 50 Roms, dont 25 enfants, ont été expulsés d’un immeuble de Lyon. Depuis plusieurs jours, des Roms de la France entière ont été invités à rejoindre l’Europe de l’Est par charter, moyennant une contrepartie de 300€. Ce n’est pas une solution vraiment adaptée, puisque les Roms reviendront en France, où ils trouvent un emploi (pour certains) et de meilleures conditions de vie. Un avion vers Sofia comportant 250 Roms coûtera 75.000€ à l’Etat (en comptant seulement l’argent versé pour les « départs volontaires »). Nous avons en France un problème de mentalités: un récent sondage révèle que 80% des Français approuvent les démantèlements des camps de Roms, mais que seulement 73% considèrent cela comme une réelle solution. Les Français considèrent les Roms comme une menace, et ont des préjugés sur leur culture et leur mode de vie. Pourtant, la France a les moyens pour résoudre le « problème »: l’Union Européenne a des fonds pour aider les Roms à trouver un emploi et à améliorer leurs conditions de vie. Néanmoins, seulement quelques préfets l’utilisent : c’est plus facile d’expulser. Et si le gouvernement ne veut pas que les Roms vagabondent, il peut faire construire des bâtiments dédiés décents. Juste une question d’humanité.

Scipion

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s