La Némésis de l’UMP

NS-def1-BD-3x1-rvb Quel meilleur sujet pour un retour en fanfare que l’affaire Bettencourt et le juge Gentil, qui n’a de gentil que le nom si on en croit l’UMP unie (ça faisait longtemps)? Depuis la mise en examen de M. Sarkozy, la droite n’a eu de cesse de crier au déicide, en parlant à plusieurs reprises de « honte » pour la Justice, ce qui a d’ailleurs récemment valu à M. Guaino une plainte de derrière les fagots dudit juge. Une question taraude sûrement tous les non-adorateurs de Nicolas Sarkozy: même en ne doutant pas un seul instant de la culpabilité de ce dernier,  est-il vraiment raisonnable, quand on est homme politique, de se livrer à une crucifixion de la Justice de son pays, transformant la présomption d’innocence en impossibilité de culpabilité, et insulter la magistrature, le tout dans la paranoïa la plus totale? On se souvient que les socialistes avaient été plus modérés lors de l’affaire du Sofitel, alors qu’on n’était pas plus certain de la culpabilité de M. Strauss-Kahn qui a aujourd’hui été blanchi. Quel intérêt peuvent avoir les umpistes à se comporter comme si un membre de leur famille ou leur dieu avait été mis en cause?  A remettre en cause tout un système supposé ligué contre leur cher et éternel président? Rappelons que M. Hollande a peut-être autre chose à faire pour améliorer sa côte de popularité que d’enfoncer un homme qui n’a plus aucun rôle dans la politique française. Ce fanatisme est dur à trouver dans ce pays, même chez Marine Le Pen qui prie la Sainte-Quiche Lorraine ou Jean-Luc Mélenchon qui idolâtre la Sainte-Faucille (même plus d’actualité chez les communistes). Exactement comme si cette mise en examen allait empêcher M. Sarkozy de revenir l’an prochain avec son inénarrable « Travailler plus pour gagner plus », pour sauver une UMP qui ne trouve rien de mieux à faire que de proposer une motion de censure qui veut dire « Regardez, on est là! ». Décidément, les membres de ce parti mettent plus d’ardeur à protéger leur leader-fantôme que leur propre mère. Alors émettons deux suppositions: 1) Nicolas Sarkozy a transformé l’UMP en secte, et a lavé les cerveaux au karcher 2) Ce parti est désespéré, mais alors vraiment désespéré. Finalement, les umpistes sont devenus de vrais Français moyens.

Scipion

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s