Pays Basque, la paix impossible ?

Manifestation de soutien aux militants interpellés, le 17 décembre à Bayonne (Sud Ouest).

Manifestation de soutien aux militants interpellés, le 17 décembre à Bayonne (Sud Ouest).

Vendredi 16 décembre 2016, dans le petit village de Louhoussoa (pays basque français), des forces spéciales antiterroristes franco-espagnoles sont intervenues pour interpeller cinq personnes. Grand classique, se dit-on d’abord en écoutant la radio de bon matin. Il doit s’agir de membres d’ETA encore en fuite. Tout le monde se félicite pour ce « coup porté à l’ETA » (Bruno Le Roux, le nouveau ministre de l’Intérieur). Et puis, en quelques heures, la belle histoire du coup de filet se délite. Le président d’honneur de la Ligue des Droits de l’Homme, Michel Tubiana, aurait dû se trouver sur place et se met à dénoncer l’attitude de la France dans les médias. Il s’avère qu’il ne s’agissait pas de militants d’ETA mais de membres de la société civile basque engagés dans le processus de paix. Lire la suite