Duflot et la primaire écolo : une verte et des pas mûrs

Duflot sadness

Crédits : Reuters pour l’Express

Avertissement : Bien que cet article tente d’être objectif, il ne l’est sans doute pas, étant donné que l’auteur a gaspillé dépensé cinq euros (et on peut en faire, des choses sympa avec cinq euros) pour glisser un bulletin Duflot dans une enveloppe postale à destination d’EELV, et qu’il est donc passablement dépité par les récents évènements. Plutôt que d’écrire dans l’instant, il a préféré prendre du recul, mais s’étant infligé deux douloureuses heures d’émission politique avec Bruno Le Maire (et Alexandre Jardin, dont on peut louer l’effort d’avoir tenté d’assassiner le premier avec une brique de lait citoyenne), ce recul ne fut pas bénéfique. Vous êtes donc prévenu(e).
Lire la suite