Primaire à gauche : sept candidats et une mauvaise blague

candidats primaire gauche

Crédits : AFP / FRANCEINFO

Une question se pose naturellement quand on en vient à parler de la primaire à gauche : comment peut fonctionner une primaire qui est dans son essence-même un foutage de gueule ? La « primaire citoyenne de 2017 » (nom qui est déjà en soi un foutage de gueule, étant donné qu’elle n’a absolument rien de citoyenne au vu des candidats en lice) s’est bâtie sur les ruines d’une primaire aux accents autrement plus ambitieux. L’appel initié par une cinquantaine de politiciens et intellectuels (dont Yannick Jadot, Thomas Piketty, Daniel Cohn-Bendit et Michel Wievorka) en Janvier 2016, avait pour vocation à rassembler tous les partis de gauche derrière une candidature commune susceptible de faire accéder la gauche au second tour de la présidentielle, et basée non pas sur le règne sans partage des individualités mais sur le débat collectif. Ce projet, essentiellement une tentative d’union transpartisane, a échoué en raison de l’effort conjoint Lire la suite