Génération « J’ai le droit » de Barbara Lefebvre [critique]

Génération « j’ai le droit » : La faillite de notre éducation [1] est paradoxalement un ouvrage résolument moderne. En nous expliquant en long, en large et en travers comment la modernité a tué l’école publique, Barbara Lefebvre s’inscrit dans la très médiatique lignée des essayistes atteints de polonyte aiguë, et dont l’auditoire coléreux n’est jamais aussi content que quand arrive un nouvel enseignant pour cracher sur ses gauchistes de collègues. Pour situer l’auteure, Barbara Lefebvre est enseignante d’Histoire-Géographie depuis 1998, fut quelques années membre du Haut Conseil à l’Intégration et a écrit ou co-écrit une demi-douzaine de livres sur l’école et « les problèmes d’intégration » (pour le dire pudiquement). S’étant faite connaître en 2002 pour sa contribution aux Territoires perdus de la République, elle a également Lire la suite

Publicités